Site mis à jour le mardi 27 février 2024

Voyage au Burkina

26 décembre  2023

Récit de notre Présidente

Bonjour à toutes et à tous,

Me voici de nouveau devant mon ordinateur pour vous faire le 3ème et dernier compte-rendu de mon séjour.

Je vous avais laissés sur mon samedi en brousse à la formation de la RAFEME.

Les jours se sont suivis avec des passages au container pour distribuer directement les affaires aux médecins, ou en préparation pour des livraisons.

Ainsi nous avons préparé le matériel pour Honorine, pour différents CSPS (Centre de Santé Primaire et Social) de villages. Nous avons aussi préparé pour le Docteur Bouda en pédiatrie, ainsi que pour le centre de santé de Saponé où officie le beau-frère de Théodore (Professeur Théodore Oudraogo, c’est un ami et notre référent).

Le matériel pour Honorine est parti vendredi 15 décembre avec le camion du Petit Potager. Stéphane est toujours volontaire pour le transport jusqu’à Bobo (Bobodioulasso). Dans le camion, nous avons aussi mis quelques béquilles et déambulateurs pour le Docteur Aristide Yaméogo qui les en fait profiter les vieux* de son quartier. Je ne suis pas allée à Bobo cette année. L’année prochaine j’irai dès le début du séjour, parce qu’après il y a trop de rendez-vous.

Pour les CSPS nous avons mis du matériel de base, des compresses, des bandes, des pansements. Les centres visés sont en brousse, dans les villages de Madeleine et d’un ami de Madeleine.

Le professeur Aimé Kaboré, le responsable du Centre Dentaire Communal est venu chercher les cartons qui lui étaient destinés. Je l’avais mis en contact avec un dentiste rémois qui part à la retraite, et il avait pu voir avec lui de quels outils ou produits il pouvait avoir besoin. Ainsi, à Reims j’avais rempli ma voiture de lourds cartons et avec quelques autres de lunettes, et du matériel d’optique (un autre Visio mètre, venant de l’infirmerie de La Veuve Clicquot), c’est en pickup qu’il est venu. Nous avons fait une petite cérémonie de réception la semaine suivante avec ses chefs de service.

Cette année encore, nous avons pu donner du matériel aux pompiers, des attelles, des ambus… Nous sommes passées à la caserne ou le responsable nous a remerciés et fait le point sur les utilisations de ces dons. Plusieurs casernes autour de Ouaga profiteront de ce matériel.

Au container, sur les 3 semaines, nous avons reçu les responsables de services de chirurgie : le docteur Kafando pour la chirurgie viscérale, le docteur Sawadogo Adama pour la chirurgie cardiaque. De même avec les responsables de services de médecine : chef infirmier de l’urologue, M. Battiono, l'infirmier chef M. NiKiéma pour la réanimation … (J’en oublie un peu, je vois que je n’ai pas tout noté).

Le matériel de chirurgie que nous envoyons est très apprécié. Tous les services en demande. Nous avons un peu favorisé la chirurgie viscérale et la cardiologie.

Nous sommes retournés à l’hôpital pédiatrique Charles de Gaulle, où nous avons visité les services d’hospitalisation et des grands brulés. Très impressionnant, ils accueillent actuellement une dizaine de lits pour les grands brulés et un bâtiment supplémentaire est en construction.

Je suis bavarde, je vois que j’ai déjà rempli une page, mais j’ai tellement de choses à vous raconter. Je vous en dirai plus lors du repas que nous ferons en octobre. Je veux tout de même vous parler d’une visite exceptionnelle.

Le Docteur Sawadogo Adama, cardiologue à l’hôpital de Tengandogo**, nous a invitées à voir une intervention. Ainsi, nous avons pu assister au début d’une intervention à cœur ouvert sur une petite fille de 9 ans. Nous sommes restées jusqu’à la mise en circulation extracorporelle. Le soir, le docteur nous a envoyé la photo de la petite fille après son réveil. La cardiologie à Tengandogo est à la pointe en Afrique, mais manque cruellement de moyen. Le matériel est là, suite à des donations, mais les consommables sont plus difficiles à obtenir. Le bloc accueille 2 ou 3 interventions du cœur par semaine.

Je n’ai pas tout raconté, je vous donne rendez-vous à notre AG où j’en profiterai pour compléter certains points, et au repas du 12 octobre.

Je vous souhaite une belle fin d’année 2023 et une très belle année 2024.

A bientôt

Chantal

Photos prisent durant le voyage de Chantal au Burkina, décembre 2023.

Cliquer sur la vignette pour visualiser les photos prises durant ce voyage.

 

*Les vieux, au Burkina, c’est un terme très respectueux, qui désigne ces personnes âgées, plein de sagesse qui font partie de la population, et qu’on ne met pas à l’écart.

** l’hôpital deTengandogo était anciennement nommé « hôpital Blaise Compaoré », est public, il est au sud de Ouagadougou, un centre moderne, qui accueille 600 lits.

Comments est propulsé par CComment

© 2016 - 2024 Burkina-Santé